© 2017 CHARRATmuse                                                               mise à jour: 15.12.2018

BYRON - QUATUOR À CORDES - DIMANCHE 11 NOVEMBRE  2018 - 17 H

Bonjour les Charratmusiens,


Si j’avais des chaussettes, le moral y serait tombé droit dedans !

Tout au fond ! Mais sans chaussettes c’est juste le bourdon,

le cafard (pas sympas ces petites bêtes),

le cœur lourd, le vague à l’âme, une crise de neurasthénie, le gros spleen quoi ! L’heure d’hiver, le soleil qui tire sa révérence, mes pauvres petites pattes frigorifiées, les fantômes et autres monstres d’Halloween, l’augmentation des primes maladie, la chaise longue mise au rancart, la théière qui remplace le petit rosé…

J’en oublie et peut-être même les pires !

 

Et souris sur ma pâtée, il faut encore dormailler 15 x jusqu’au prochain concert ! Mais bon,

ce n’est pas en broyant du noir qu’on fabrique la lumière, comme disait mon pote Guy Erick à la renommée injustement obscure. A chaque mal son remède. Le mien:

Focaliser mes multiples ressources sur le 11 novembre. A 17 heures.

 Imaginer le quatuor Byron, leurs instruments rougeoyants et flamboyants. Leur musique : Debussy et Schubert !  Et si je rajoute « La jeune fille et la mort »…  miaou, le moral redégringole dans les chaussettes ? Que nenni !  L’ami Franz sait parler de la fossoyeuse. Il en fait carrément une amie ! Certes, la larme à l’œil n’est pas exclue, mais elle sera consolatrice. Et douce.  De celle qui libère, qui sublime le pire des spleens !

Un clic prometteur ici et l’effet sera immédiat ! Eh oui, l’anticipation d’un plaisir souverain déploie des effets magiques ! Allez, 15 nuits à rêver de tout cela, c’est plutôt soutenable… voire bien plus !

 

Votre serviteur

Ratmuse, la mascotte de CHARRATmuse